Scrollez

Saveurs et tradition

À Dijon, le restaurant Le Pré aux Clercs vous invite à pénétrer dans un univers dédié aux saveurs authentiques et à la convivialité. Fidèle à l’esprit des brasseries Georges Blanc, la carte du restaurant Le Pré aux Clercs nous propose de remonter le temps et de nous arrêter au-dessus des fourneaux de nos grands-mères, nez ouvert, yeux fermés, papilles affolées par les anciens effluves retrouvés. Elle offre à redécouvrir les plats signatures d’une cuisine savoureuse, rassurante et chaleureuse.

Convivial ou intimiste

L’architecture du restaurant Le Pré aux Clercs permet de s’évader dans le joyeux brouhaha d’une brasserie ou de s’isoler entre amis dans l’un des salons privatifs. Si l’agencement de l’espace est moderne, la présence de pierres et de poutres apparentes offre l’image d’une tradition jalousement conservée. Les ouvertures sur l’extérieur et une scénographie des éclairages invitent généreusement la lumière à participer à la fête jour et nuit.


Sur la place depuis 1866

Devenue une véritable institution, ce haut lieu dijonnais de la restauration depuis 1863, n’a déménagé qu’une seule fois, en 1866, sur la place d’Armes devenue en 1944 celle de la Libération. Depuis plus de 150 ans, le restaurant Le Pré aux Clercs fait face au Palais des Ducs de Bourgogne, offre une vue imprenable sur la plus belle place de Dijon et perpétue une certaine idée des plaisirs de la table comme un art de vivre précieux.

Une résidence confidentielle

Nichées dans les étages d’un des plus beaux immeubles de la Place de la Libération, au cœur du centre-ville historique de Dijon, les 5 chambres du Pré aux Clercs offrent chacune un grand confort et un charme singulier.

Découvrez nos chambres

Nos actualités

06.07.2018

Les nouveautés sentent bon l’été !

07.06.2018

Les nouveautés sentent bon l’été !

Au niveau des entrées, on se coule dans la fraîcheur d’un gaspacho traditionnel relevé de pistou génois et de croutons aillés, on fond pour la mozzarella Burrata et on croque en sel à pleines dents dans l’artichaut Camus. Côté mer, le cabillaud a enfilé sa marinière d’aromates. Et, avec leur aubergine confite et curry rouge, les gambas restées pour se faire dorer, font grimper la température. Côté terre, le chef vous propose 180g de bonheur avec la pièce du boucher sublimée. Pour les amateurs de veau, on vous rejoue la symphonie aux petits oignons ou on reste carré en croûte d’herbes. La black Angus joue le chaud tandis que le tartare de bœuf joue le froid. Côté jardin, les légumes du soleil se marient dans un joli méli-mélo où le fenouil conte fleurette à l’aubergine, la tomate et la courgette. Pendant ce temps, les petits pois flirtent toujours avec les saveurs transalpines du lard colonnata et que la purée reste fidèle au beurre de Bresse… Avec ses fraises, ses arômes de vanille et de fruits exotiques, sa pavlova à la framboise, sa tarte au citron, ses glaces et sorbets, la carte des desserts est un bel hymne à l’été.
En savoir plus
21.06.2018

C’EST L’ETE !!!! Ode au soleil, au bon goût et à la musique !

06.21.2018

C’EST L’ETE !!!! Ode au soleil, au bon goût et à la musique !

Le soleil brille et le Pré aux Clercs sort ses plus beaux atours. Au menu du jour : arômes estivales et saveurs musicales. En entrée… Olé !! Un gaspacho andalou aux parfums anisés. Le mistral souffle sur le plat emportant les douces fragrances d’un veau rôti, de sa purée de céleri et son jus court au romarin. Au dessert, se murmure une douce rengaine… « Le temps des cerises » fera résonner ses accords fruités sur une partition glacée. A midi, au pré aux Clercs, on dore en terrasse, on se prélasse, on savoure et on fredonne… Bonne fête de la musique à tous et VIVE L’ETE !  
En savoir plus
08.06.2018

Le temps des cerises… des framboises et des cocktails !

06.08.2018

Le temps des cerises… des framboises et des cocktails !

Au Pré aux Clercs, il n’y a pas que de bonnes choses à manger. Il y a aussi d’excellents vins et de formidables cocktails, élaborés à partir d’alcools, de jus de fruits et de fruits de qualité. Damien Gevrey, chef Barman, nous dévoile les secrets de son tout nouveau cocktail « Les Framboisières » ! Facile à reproduire chez vous, vous pouvez également décliner « Les Framboisières » sans alcool pour les enfants. Ils adoreront l’astuce des framboises cachées dans les glaçons. Pour ce cocktail original, Damien a choisi un Gin bourguignon, « Mac Malden » élaboré par le domaine Maldant à Chorey-Lès-Beaune. La recette :
  • Quelques heures auparavant, remplissez votre bac à glaçons d’eau et déposez-y les framboises
  • Mettez au congélateur
  • Dans un verre préalablement refroidi, versez 4 ou 5 glaçons selon leur taille
  • Par-dessus les glaçons, versez 1 dose de Gin, 1 dose de Cointreau
  • Versez ensuite le Schweppes jusqu’au ¾ du verre
  • Terminez en complétant par le jus de framboises
  • Ajoutez les zestes de citron vert
  • Dégustez… Lorsque les glaçons auront fondu, le plaisir se poursuit grâce aux framboises qui se seront déposées au fond du verre…

Retrouvez la recette en image

Suivez-nous sur notre page Facebook

En savoir plus
15.05.2018

Menu spécial Fête des Mères

05.15.2018

Menu spécial Fête des Mères

« Ô l’amour d’une mère ! Amour que nul n’oublie ! Pain merveilleux qu'un Dieu partage et multiplie ! Table toujours servie au paternel foyer ! Chacun en a sa part, Et tous l’ont en entier ! » Victor Hugo, 1831 Le 27 mai, dites à vos mamans qu’elles jettent leur tablier, autres passoires, cuillères en bois, casseroles et saladier. Le 27 mai, c’est la Fête des Mères : offrez-leur une échappée belle, une cuisine buissonnière… Pour l’occasion, le chef du Pré aux Clercs a concocté un menu tout en douceur, tout en couleurs aussi, savamment relevé d’herbes aromatiques, de condiments et d’épices.  Elle aura le choix entre les tons arlequins du jardin et les saveurs venues d’ailleurs, entre les arômes de la terre et les fumets de la mer. Et, au dessert, elle saura apprécier le moelleux, le croquant  et l’envolée de notes sucrées et acidulées. Ce sera l’occasion de la faire délicieusement valser, un savoureux moment à partager, une façon gourmande de lui dire que vous l’aimez. Pensez à réserver !      
En savoir plus
09.05.2018

Une nouvelle carte gorgée de soleil

05.09.2018

Une nouvelle carte gorgée de soleil

La saison des beaux jours signe le retour de saveurs très printanières. Les légumes du potager et les fruits du jardin s’invitent dans une carte gourmande, pleine de fraîcheur. Du côté des entrées, le Pré aux Clercs raconte des salades avec l’accent méditerranéen : tomates confites, parmesan et jambon ibérique viennent agrémenter le cœur de romaine et le mesclun mimosa. Avec les morilles qui sont de la partie, les asperges gratinées sont bien accompagnées. Les petits pois qui ne manquent pas d’oseille, annoncent la couleur au lard Colonnata et les épinards à la Florentine, marchent sur des œufs. Les légumes passent par toutes les couleurs et ça les amuse. Ils se cachent dans les ravioles, ou jouent un medley dans une joyeuse farandole. Même limonade du côté des fruits qui rafraichissent l’atmosphère à travers une ribambelle de glaces et sorbets. Pendant ce temps là, le citron se fond dans une tarte, les fraises se font sabler et, avec sa Pavlova, la framboise fait le grand écart entre moelleux et croustillant. Toujours dans les nouveautés, l’ailleurs s’invite à travers un ceviche de thon, un dos de bar au safran et des apparitions épicées. Et, du côté de chez nous, parfois, la France se fait douce avec une printanière d’omble chevalier, un cabillaud au jus de coquillages et crustacés, un carré d’agneau en croûte d’herbes. Parfois, la France est intense avec un quasi de veau relevé à la moutarde, une escalope de foie de veau au vinaigre de Xérès, un entremets cacao noisettes et un éclair Paris-Dijon ! Une invitation au voyage ici et ailleurs, un avant-goût d’été et des saveurs printanières, c’est là que vous convie la nouvelle carte du Pré aux Clercs…
En savoir plus