Actualités

Réveillon de la Saint-Sylvestre
26.11.2019

Réveillon de la Saint-Sylvestre

Au restaurant Le Pré aux Clercs, le passage vers la nouvelle année se fera sous le signe de l’élégance et de la tradition. Le chef et son équipe vous ont concocté un menu haut de gamme dans lequel les grands classiques des repas de fêtes ont parfois été subtilement revisités.
Ainsi, la truffe se fait légère comme un nuage, le foie gras se décline en nougat accompagné de pain d’épices pour une version sucrée salée, le homard se déguste en « miroir » relevé d’épices douces.
Côté saveurs, certaines telles que la mousseline, les châtaignes, les morilles autour du chapon se font rassurantes et nous ramènent inéluctablement à nos souvenirs d’enfance tandis que d’autres plus contemporaines viennent davantage créer la surprise. C’est le cas du croquant au sarrasin servi avec  la tarte soufflée à la mûre et de la glace aux bourgeons de sapin.
Pour fêter l’arrivée de 2020, laissez-vous tour à tour emporter, envelopper, surprendre, séduire, amusez-vous et savourez !

Féerie (gustative) de Noël
19.11.2019

Féerie (gustative) de Noël

Venez fêter Noël au Pré aux Clercs ! Entre tradition et revisite, saveurs fines et intenses, contrastes subtiles et accords élégants, le menu créé spécialement pour vous par le chef et sa brigade, plaira à toute la famille.

En entrée, on craque pour le traditionnel foie gras mais version aspic et savoureusement rehaussé d’une fine gelée de Porto et d’un chutney de courge et de noix  ou alors, on se laisse tenter par la revisite originale et gourmande d’un œuf sur le plat relevé d’un jus court truffé.

Pour le plat, la Saint-Jacques se fait craquante à travers sa quenelle et fait fondre poireaux et citron confit… Sinon, on reste dans la plus pure tradition avec la dinde farcie de Châtaigne qui, gratinée au beurre de morilles, se fait plus séduisante que jamais…

Au fromage, on joue les contradictions… Et c’est ainsi que le moelleux d’une brioche et la douceur du miel viennent attendrir le tempérament intense de l’Epoisses.

Et pour finir en beauté, la bûche nous chante des airs d’opéra.

N’attendez pas pour réserver !

Le bar de l’écailler revient avec son florilège de coquillages et crustacés !
30.10.2019

Le bar de l’écailler revient avec son florilège de coquillages et crustacés !

A partir du 1er novembre, ça va sentir bon les embruns sur la terrasse du Pré aux Clercs. L’étal de poissons, coquillages et crustacés reprend sa place devant le restaurant. L’occasion de retrouver huitres Sentinelle et Gillardeau n°2 et n°3, langoustines, crevettes bio, bulots, homards et tourteaux… à savourer sur place ou à emporter.

A la carte cette année, l’assiette découverte propose une dégustation panachée de 10 huitres à 34€, des plateaux de fruits de mer et des suggestions apéritives aux douces saveurs de la mer : rillettes de saumon parfumées à l’aneth ou rillettes de cabillaud au citron vert.

Enfin, au fil des jours et de la pêche, vous pourrez profiter de poissons entiers, levés, préparés, tout prêts à être dégustés.

Saveurs d'automne
09.10.2019

Saveurs d'automne

Ca y est, les températures baissent et on est bien content de retrouver nos chaleureuses et réconfortantes saveurs bourguignonnes : le classique œuf en meurette et sa délicieuse sauce pinot noir ou la fine tartelette à l’oignon doux confit et l’Epoisses de chez Gaugry relevé d’une touche de miel fleuri… Hum, rien que d’en parler…Pour les plus gourmands et les bons appétits, ils apprécieront aussi dans les classiques de la région, le célèbre poulet Gaston Gérard ou la volaille de Bresse à la crème accompagnée de ses morilles. Même le maquereau se pare d’une sauce à la moutarde de chez Fallot et l’omble Chevalier fait sa brasse dans une nage au Crémant de Bourgogne.

Pour les pieds et les palais marins, la carte d’Ecailler fera son grand retour le 1er novembre avec la ronde des huitres Sentinelles et Gillardeau, les langoustines et autres crevettes bio, bulots, homards et tourteaux.

Si vous êtes plus à l’aise sur le plancher des vaches, vous retrouverez le bœuf Aubrac à travers notre burger fait maison, le bœuf charolais version tartare « cru ou cuit » et le veau en quasi rôti ou en fraise dans l’andouillette Bobosse.

L’automne prend tout son sens dans les accompagnements avec le mijoté de légumes de saison, le gratin de potiron et les pétales de patate douce mais aussi à travers les desserts… Vous trouverez les pommes renversantes avec la tarte Tatin, les poires pochées finement relevées aux épices douces. Et, tandis que la mûre se prend pour un dôme, la clémentine se fait toute confite pour accompagner le marron Macchiato. Quant au chocolat, exprimer sa toute puissance, pour lui c’est de la tarte.

Pour les amoureux du no meat, no fish, pas de souci le chef du Pré aux Clercs ne vous oublie pas : le burger végétarien est toujours aussi gourmand avec sa galette de légumes, ses tomates confites et son pain artisanal, les gnocchi frémissent de plaisir sous la crème de morilles et le gratiné du Comté et le risotto d’épeautres s’émulsionne au vin jaune et se garnit de noix.

Quelques menues raisons d’apprécier une bien appétissante saison.